Aller au contenu

La chapelle saint antoine

Chapelle Saint-Antoine de Sart-Mélin
Rue Saint-Antoine, 71 – hameau de Sart-Mélin
1370 Jodoigne

Classée comme monument et site le 27 juillet 1983.

Ce petit oratoire champêtre à nef rectangulaire unique dédié à Saint Antoine est entièrement construit en moellons de Gobertange. Déjà cité au XVIe siècle, ce petit temple serait lié à la présence d’une maladrerie, établissement où les lépreux étaient soignés. Il est percé de deux oculi, visibles dans sa paroi méridionale. À ce volume principal s’accole un chœur plus étroit à trois pans, en brique et pierre de Gobertange.

Saint Antoine ou Antoine le Grand (3ème siécle), un moine égyptien considéré comme le fondateur de l’érémétisme (les ermites), était invoqué au moyen-âge pour combattre « le feu de Saint-Antoine », infection causée par un empoisonnement à l’ergot de seigle dont les symptômes s’apparentaient à la ceux de la lèpre.

L’édicule fut reconstruit en 1724, selon le chronogramme gravé dans le cintre de la porte (AntonII DIVI saCeLLUM )

Le choeur édifié en brique et datant du 16ème siècle appartient au style gothique (arcs brisés, décors ouvragés …).
La nef illustre quant à elle le style baroque tardif avec des volumets imposants, des formes exubérantes etc.
Arasé en 2001, un clocheton de la seconde moitié du XVIIe siècle surplombait un simple portail baroque surmonté d’un chronogramme de la première moitié du XVIIIe siècle. Lieu de culte peut-être lié à une maladrerie, l’oratoire était à l’origine entouré d’un cimetière.

Ci-dessous, la Chapelle Saint-Antoine après rénovation.

 
fr_FRFrench